Références scientifiques

Des études scientifiques indépendantes ont montré que la thérapie vibratoire donne vraiment des résultats et permet d’économiser jusqu’à 80 % de temps, tout en garantissant des résultats de 20 à 30 % supérieurs à ceux obtenus avec les techniques d’entraînement classiques.

Une étude approfondie réalisée à l’université de Bayreuth (Allemagne), par exemple, a démontré que la Whole Body Vibration offre des résultats aussi bons, voire meilleurs, qu’une gymnastique traditionnelle (selon l’exercice); la gymnastique vibratoire est en outre vécue comme plus agréable. Par le passé, les avantages de la gymnastique vibratoire ont également fait l’objet de nombreuses études scientifiques réalisées en Russie. C’est surtout une étude scientifique du professeur Carmelo Bosco (It.) qui a permis la grande percée de la gymnastique vibratoire.

A l’heure actuelle, divers effets et applications de la gymnastique vibratoire ont déjà été amplement décrits dans de nombreuses publications de la littérature internationale consacrée à la recherche scientifique fondamentale. Quelques publications récentes et très commentées:

Delecluse C., Roelants M. and Verschueren S. (2003). Strength Increase after Whole Body Vibration compared with resistance training. Medicine & science in sport & exercise, Vol.35-6, 1033-1041.

Cardinae M. and Bosco C. (2002). The use of vibration as an exercise intervention. Exercise and sport science reviews, Vol.31-1, 3-7.

Rittweger J., Just K., Kautzsch K., Reeg P. and Feslenberg D. (2002). Treatment of chronic lower back pain with lumbar extension and whole body vibration exercise. Spine, Vol.27-17, 1829-1834.

Vous trouverez bientôt ici une liste d’autres études consacrées au même sujet.